Armes parallèles
Les traditions martiales associées à Shintô Musô Ryû Jô
Les cinq traditions martiales suivantes sont pleinement associées à l’étude de Shintô Musô Ryû Jô, et font partie intégrale de la tradition martiale Shintô Musô Ryû et de son cursus complet d’enseignement.
. Shintô Ryû Kenjutsu 
 
. Uchida Ryû Tanjojutsu 
 
. Isshin Ryû Kusarigamajutsu 
 
. Ikkaku Ryû Juttejutsu 
 
. Ittatsu Ryû Hojôjutsu
L’étude de Shintô Ryû Kenjutsu, utilisant Ken et/ou Kodachi, intervient dans les premières années de la pratique de SMR Jô, souvent en parallèle de la série Omote ou Chûdan.
De même, l’étude de Uchida Ryû Tanjojutsu, utilisant Tanjo et Ken, intervient durant ces premières années de pratique de SMR Jô.
Les deux traditions martiales suivantes,
. Isshin Ryû Kusarigamajutsu, utilisant Kusarigama et Ken, ainsi que Yari et Ken pour les 2 derniers Kata de la série Okuden,

. Ikkaku Ryû Juttejutsu, utilisant Jutte avec ou sans Tessen et Iaito,
sont étudiées beaucoup plus tardivement, un fois que le Shûgyôsha a notamment complété les 7 séries du cursus complet en Jô de Shintô Musô Ryû Jô.
Quelques informations concernant ces quatre premières traditions martiales
http://jodo.fr/armes.html
La tradition martiale Ittatsu Ryû Hojôjutsu, très ancienne, utilisant une cordelette tressée de chanvre ou de coton de 3,5 mm de diamètre et d’environ 5 mètres de long pour Hayanawa (les 4 premiers katas) et de longueur plus importante pour Honnawa (les 21 katas suivants), est en l’état actuel réservée aux enseignants de la FEJ et aux Sho-mokuroku.